loi pinel

Investir dans l’immobilier neuf : ce qu’il faut savoir dans la loi pinel

La loi pinel permet de nombreux avantages fiscaux. De multiples projets immobiliers sont réalisables dans l’immobilier neuf que ce soit pour habiter ou investir. Vous pouvez alors choisir d’acquérir votre résidence principale ou réaliser un investissement dans la pierre. Chaque projet est donc spécifique, propre à chacun et surtout lié à des besoins personnels. En choisissant l’immobilier neuf pour investir, vous bénéficiez d’avantages indéniables notamment le célèbre dispositif Pinel.

loi pinel

La loi Pinel pour investir dans le neuf

Entré en vigueur en 2014 par la Ministre du Logement Emmanuelle Wargon, le dispositif Pinel est réservé aux personnes qui souhaitent investir dans l’immobilier afin de mettre en location ce même logement. Ce dispositif permet de bénéficier d’une réduction d’impôt établie sur la durée de location du logement. Il permet de réaliser jusqu’à 63 000€ d’économies d’impôts sur 12 années. Néanmoins, pour pouvoir investir grâce au dispositif Pinel, votre investissement immobilier ne doit préférablement pas dépasser le montant de 300 000€.  Effectivement, la loi Pinel prévoit une aide plafonnée aux investissements de 300 000€ maximum. Au-delà, la somme supérieure ne sera pas prise en compte dans la défiscalisation.

Ce dispositif répond alors à différents objectifs tel qu’encourager les Français à réaliser un investissement dans l’immobilier neuf. Cette action incite alors les promoteurs à construire des programmes neufs sur certains territoires français.

Les avantages Pinel

Ce type d’investissement présente plusieurs avantages que d’autres dispositifs ne pourraient pas vous faire profiter. Ces avantages s’articulent autour de 3 bénéfices distincts :

L’avantage le plus reconnu réside dans la défiscalisation. En investissant dans un logement éligible au dispositif, vous pouvez effectivement bénéficier d’une réduction de vos impôts. Le montant de cette réduction diffère néanmoins du montant de votre investissement ainsi qu’à la durée d’engagement exercée pour le logement en question.

Défiscaliser : Le plus reconnu des avantages réside dans la défiscalisation. Cette réduction reste proportionnelle à la durée de location du logement.

Pour 6 ans d’engagement, vous pourrez profiter d’une réduction à hauteur de 12%. Pour 9 ans, ce pourcentage s’élèvera à 18%. Ensuite pour attribuer une réduction de 21%, la durée de location devra être égale à 12 ans.

Se constituer un patrimoine : Investir dans l’immobilier neuf vous permet, de manière indéniable, la constitution d’un patrimoine sûr et durable. En louant votre logement neuf le temps de l’engagement défini préalablement, vous profitez d’un complément de revenu mensuel. Ce complément de revenu dernier n’est alors pas à minimiser.

Assurer son avenir : Sur le long terme, ce dispositif vous permet de préparer votre retraite grâce aux compléments de revenus perçus grâce à la location. Vous pourrez alors détenir un capital financier si vous désirez réserver ces revenus pour cet effet.

Les logements éligibles au dispositif Pinel 

Pour bénéficier d’une réduction d’impôts grâce au dispositif Pinel, certaines conditions sont à respecter vis-à-vis du bien pour lequel vous réalisez un investissement. Effectivement, tous les logements neufs ne sont pas éligibles à cette défiscalisation.

Premièrement, pour profiter de ce dispositif, il est primordial d’investir dans un logement neuf, un logement VEFA, ou encore un logement ancien rénové sous les nouvelles. Ces logements y sont éligibles aux vues du respect des normes de performance énergétique que détiennent chacun d’entre eux. Le logement est loué en respectant les récentes normes thermiques et performances énergétiques : norme RT2012 ou RE2020.

Deuxièmement, ce logement est situé dans une zone bien particulière que l’on appelle le zonage Pinel. Ce dernier se répartit en 5 zones distinctes : la zone A, A bis, B1, B2 et C. Chaque zone détient une particularité que les autres zones n’ont pas.

Pour pouvoir louer un bien, il est nécessaire de le mettre en location en tant que logement non meublé ainsi qu’à titre de résidence principale pour vos futurs locataires.

Les changements à prévoir pour la loi PINEL

Attention, les taux vont modifié la réduction fiscale d’ici quelques années. Effectivement, ces taux vont connaître une baisse progressive dès 2023 : 

S’il s’agit d’une location de 6 ans, la réduction d’impôts passera de 12% à 10,5% en 2023, puis à 9% en 2024. 

Si le logement dans lequel vous avez investi à un engagement de 9 ans de location, alors, le taux de réduction sera de 15% en 2023, puis de 12 l’année suivante.

En ce qui concerne les engagements de 12 ans de location, ce pourcentage s’élèvera, en 2023, à 17,5% puis diminue jusqu’à 14% en 2024.

En plus de ce changement, les maisons individuelles et villas, qui étaient éligibles auparavant, se verront exclues du dispositif Pinel d’ici quelques années. Il est donc uniquement possible de louer un logement neuf issu d’une habitation aux bâtiments collectifs. Bien évidemment, ce dernier devra nécessairement répondre aux critères d’éligibilité Pinel pour pouvoir profiter de ce dispositif.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.